NOUVELLES

Nous voulons faire une mise à jour sur les ventes de notre Makgeolli Geonbae.

Premièrement, à la suite de plusieurs embûches et délais de livraison, nous avons réussi à mettre en production nos équipements de production en début janvier. Nous sommes heureux de vous dire que nous sommes présentement en fermentation du premier brassin pour tester nos équipements. Pour la fabrication du nuruk, nous sommes en production depuis décembre.
 
Nous avons également eu un problème de licence du côté provinciale que nous avons réglé rapidement avec l’aide des gens de la RACJ. Cependant du côté fédéral aucun problème. C’est ce qui arrive lorsque l’on est les premiers à faire un produit au Canada, nous devons ouvrir notre propre voie.
 
Donc avec le changement de licence, nous devrons vendre exclusivement pas la SAQ. C’est ce qui explique pourquoi nous ne pouvons plus en vendre depuis octobre. La SAQ très intéressée par notre Makgeolli et nous sommes présentement en démarche d’introduction. Si tout va bien, nous devrions être en succursale au début de l’été.
 
Donc, amateur de Makgeolli Geonbae ne vous découragez pas vous pourrez retrouver votre boisson préférée dans quelques mois à la SAQ. Nous mettrons également en marché d’autres types de Makgeolli par la même occasion. Continuer à nous suivre pour les découvrir.
 
Geonbae!!!
https://vrooden.com/wp-content/uploads/2022/03/274676367_327715026072516_791690757441612643_n-640x480.jpg

Un visiteur de marque à notre brasserie!

Le 18 août dernier, nous avons eu l’honneur d’avoir la visite de l’ambassadeur coréen, M Sangdo Kim dans nos installations.

L’ambassadeur et son équipe ont goûté notre Makgeolli il a deux semaines et il tenait à venir nous voir pour visiter la brasserie et discuter.

Premièrement, il était très étonné qu’une brasserie produise du Makgeolli ici au Québec/Canada. Ensuite, il a été agréablement surpris de la très haute qualité et de la saveur de notre Makgeolli.

Pour lui c’est un très bon moyen de faire découvrir la culture coréenne aux Québécois et aux Canadiens, car saviez-vous que le Canada compte dans sa population 240 000 Coréens d’origine? Parallèlement, il y a 27 000 Canadiens qui vivent en Corée présentement.

Pour propager la bonne nouvelle, l’ambassadeur prévoit envoyer aux 4 autres consuls du Canada une bouteille de notre Makgeolli.

Pour en savoir plus sur la Corée du Sud, nous vous invitons à visiter le site du consulat de Montréal au : https://overseas.mofa.go.kr/ca-montreal-en/index.do

Pour nous c’est la consécration de deux années de travail pour mettre en marché un Makgeolli de haute qualité fait au Québec.

Nous tenons également à vous remercier pour votre support dans ce projet, car c’est vous qui aimez et consommez notre Makgeolli.

Geonbae!!!

https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/08/Ambassador-1-1-640x480.jpg
https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/08/Ambassador-2-1-640x480.jpg
https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/08/Ambassador-3-1-640x480.jpg
https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/05/img03.png

L’histoire du makgeolli.

Traditionnellement brassé depuis plus de 2 000 ans, le makgeolli fait partie intégrale de la culture coréenne d’hier et d’aujourd’hui.
Ce vin de riz est brassé en utilisant le nuruk, une galette de blé fermentée qui contient les levures sauvages et bactéries naturellement présentes sur le blé pour effectuer la saccharification et la fermentation de l’amidon du riz et ainsi produire cet alcool exceptionnel.

Les arômes et saveurs du makgeolli sont reliés de façon intrinsèque à l’origine du nuruk, car les bactéries et levures sauvages contenues sur le blé sont typiques à chaque région. Ainsi, en Corée, les makgeolli varient en saveur et arôme selon leur terroir d’origine.

Nous fabriquons notre nuruk en utilisant du blé canadien de haute qualité et une méthode de fabrication traditionnelle coréenne qui prend plusieurs semaines. Ceci donne à notre makgeolli des saveurs et arômes typiques de notre terroir.

La qualité et la complexité sensorielle du makgeolli sont directement reliées au nombre de fermentations successives faites durant le brassage. Le nombre de fermentations se situe normalement entre une et cinq fermentations. Les termes danyangju, iyangju, samyangju, sayangiu et oyangju représentent le nombre de fermentations d’une à cinq. Samyangju, ou trois fermentations, est la norme pour un makgeolli de qualité en Corée.

Pour être en mesure de vous offrir un makgeolli de haute qualité, nous avons fait le choix de le brasser par une succession de quatre fermentations pour produire un makgeolli de type sayangiu.

https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/05/img04.png

Dégustation.

Le makgeolli se sédimente naturellement avec le temps. Il se compose de deux couches, le yakju, la partie claire et le takju, la partie sédimentée. Avant de servir, il est important de bien agiter la bouteille doucement pour bien uniformiser son contenu.

La température de dégustation est importante pour bien apprécier le makgeolli; nous recommandons une température de service se situant entre 5 et 7 °C, soit la température du réfrigérateur.

Le makgeolli a une texture laiteuse, il est acidulé et riche en bouche. Ses saveurs et arômes floraux et de fruits blancs s’accordent très bien à son acidité rafraichissante pour accompagner les plats épicés.

Normalement consommé dans de petits bols lors des repas, il accompagne naturellement très bien la cuisine coréenne bien relevée. Il peut aussi être bu en apéro, en digestif ou pour toutes autres occasions dans votre verre préféré.

https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/05/img04.png
https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/05/img05.png
https://vrooden.com/wp-content/uploads/2021/05/logo-coureurs-de-bois.png

Accords mets-makgeolli.

Il serait facile de dire que ce makgeolli fonctionne à merveille avec les kimchi, bibimbap et sauce gochujang à la coréenne. Et on n’aurait pas tort parce que le riche côté laiteux typique du makgeolli se fond dans les saveurs de riz, de chou, de fermentation et de piments forts ! Mais sachez surtout qu’un bon makgeolli enveloppe des plats piquants avec brio, alors n’importe quelle protéine accompagnée d’une sauce relevée – cari à la thaïe, chili à l’américaine, tacos à la mexicaine – sera une partenaire parfaite pour cet alcool floral et généreux. Pour une option plus santé, remplacez la viande par un tofu grillé et du riz, puis gardez les mêmes assaisonnements épicés. Le voyage gustatif sera assuré !

The map ID you have entered does not exist. Please enter a map ID that exists.